Bien sûr vous m'avez entendu chambrer, me moquer de cette équipe de France de rugby, certains (es)on peut être cru parfois que j'étais sérieux.

Ce matin, moi qui ai connu les samedi après midi de mon enfance a suivre avec mon père le tournoi des cinq nations, avec son de la télé noir et blanc coupé, remplacé par celui de la radio, qui distillait l'enthousiasme d'un Roger Couderc, parce que c'était mieux que ces commentateurs TV qui n'y connaissaient rien, je suis en deuil.

Pas question de jeter la pierre, des choix techniques et tactiques ont été fait, faut maintenant assumer. Si victoire il y avait eu, on aurait crié au génie.

Mais le plus grave n'est pas là, nous avons loupé le coche ultime, celui de porter un coup fatal au support de l'opium du peuple, je veux parler de l'équipe de France de football. L'occasion était belle, trop belle peut être de faire une brèche à l'omniprésente footbalitude et ramener à leur juste niveau, ces sportifs à qui on a fait l'erreur de donner la parole.

Je rêvais déjà de ne plus voir la tronche de l'énigmatique Domenech, grand maître dans l'art de faire croire qu'il a quelque chose à dire, je rêvais de ne plus subir les montures de lunettes de Thuram, qui avait su en son temps trouver l'endroit où les poser sur son visage, empêchant  ainsi les autres d'accéder en premier à l'accessoire indispensable d'une impression d'intelligence dont la nature ne les avait pas pourvu.

Cette équipe de rugby faite d'humilité, et qui avait su échapper à la présence d'un Desailly sfr en son sein, apportait une image saine à nos enfants,  démontrant ainsi qu'avant toute réussite, les valeurs d'un collectif laborieux valait plus qu'un ramassis de talents éphémères portés aux nues par un marketing sur-vitaminé.

Les valeurs de l'effort et la transpiration devenaient légitimes, et le tout tout de suite, s'effaçait au profit du rien sans rien.

Mais rien de tout ça, l'équipe coca mac do, a réussi" l'incroyable exploit" de battre les îles Féroè après une terrible et nébuleuse aventure en avion. Mon dieu qu'on a eu peur!!!!!!!!!!!!!!!

Plus peur encore, qu' hier soir pendant le drop de Wilkinson ,mais ....Quoi?.....Cissé va faire une déclaration?.....

Je vous le disais bien qu' Il y avait pire........