Faut que je vous dise ! les nouvelles d'hier soir sentaient un peu le moisi ! Elles dataient de trois jours au moins, si ce n'est quatre ! Fallait que je me fasse violence pour m'autoriser une intrusion sans effraction dans la maison d'un gros Nounours pas toujours bien léché... Alors c'est vrai que le retour à la case prison, sans passer par la case départ, ni toucher 20 000, avait des allures d'enterrement.

Je vous prie de m'en excuser ! Je recommencerai pas ! Alors après du vieux, je vous sers, aujourd'hui, du mieux !

Car Gros Nounours a été bien repris en mains par Doc'Tiab et ses Amazones ! La remontée quasi-astronomique (oui, je sais, j'exagère un peu, mais la Présidente Béatrice étant une fidèle des fidèles du Blog, j'épice le post d'un soupçon d'exagération marseillaise), la remontée du taux de calcium a donc été jugulée, jugulée, par Doc'Tiab qui a pu constater que les reins avaient une fois de plus bien encaissé le choc.

Les douleurs sont maîtrisées et la toux engendrée par la pneumopathie dont souffre Pascal, en plus du reste, est aujourd'hui, elle aussi, maîtrisée. Bilan des courses : le Grand respire mieux, peut dormir et retrouve de la sérénité.

Le Lion en cage qui se morfondait dans sa chambre, lors de son précédent épisode hospitalier, s'est lui aussi grandement assagi. Il a compris qu'une prochaine sortie (je n'ai pas dit sortie prochaine, comprenez moi bien !) se préparait là, à l'Hosto et non dans la précipitation d'un départ contre avis médical.

Toutes ces (bonnes) nouvelles, nous les devons à Soeurotte Véro qui veille sur son Grand frère avec un dévouement aussi admirable que celui de la Reine Mère. Véro tenait hier soir des propos plutôt rassurants concernant la remontée progressive du Grand. Elle le décrit apaisé, conscient que sa "prison" est plus dorée qu'insupportable, mais pas encore en état de répondre à vos nombreux messages et SMS.

On se tient au courant, bien sûr... mais faudra excuser un bref abandon de post, j'suis en balade ce samedi et dimanche... Y aura donc pas de veille possible... mais je sais que vous serez indulgents et patients !

Allez, Banzaï comme dirait Jules-Edouard à notre Grand

Le PORTE-PLUME