Hello Boy'z and girl'z

Sans autorisation du tôlier, je prends sur moi de donner de ses nouvelles à toutes les groupies qui multiplient les messages d'angoisse et d'inquiétude.

Non, le Grand n'est pas mort. Je rappellerai que le ridicule ne tue pas et le myélome pas toujours. Donc, en dépit de l'humiliation argentine de nos rugbymen, Pascal n'a pas le coeur en ce moment à bloguer, ni blaguer. Depuis huit jours, il accuse un gros coup de pompe. L'a trop tiré sur la ficelle, le gaillard ! Outre une grosse fatigue, notre cobaye a quelque mal en digérer son nouveau cocktail médicamenteux. Il se sent vaseux, pâteux, péteux... (référence à un pari qu'il ne tiendra jamais faute de l'outillage adéquate...)

Depuis ce vendredi, il est aux Sables-d'Olonne. Samedi, le Pompier a été fêté par ses copains et sa famille. Une fiesta à laquelle le Grand a participé. Il a trouvé l'énergie de se fendre d'un petit hommage troussé à l'homme du feu...

A ce propos, je ne résiste pas au plaisir d'y aller du mien...

http://www.dailymotion.com/relevance/search/les+gros+cons/video/x1u3eh_les-gros-cons-le-pompier_fun

Réaliste, non? Surtout pour ceux qui pratiquent notre Pomier à nous...

Pour en revenir au Grand, le chéri de ces Dames qui n'en peuvent plus de rester sans signe, ni nouvelles, il a décidé de prolonger son séjour sablais jusqu'au prochain week-end... Avec le soleil et l'iode, il devrait trouver l'énergie de revenir aux commandes de son blog...

Le Porte-plume