Aprés le chat interdit de micro onde pour son séchage aprés le bain, voici venir le "no putting cat in bag"!

Je vous le dit depuis longtemps : "on vit une époque formidable' !

C'est quand même malheureux, aprés le tri selectif verre plastique, d'être obligé de regarder et contrôler, si il y a, ou pas, présence de chat dans vos déchets.

Pauvre anglaise, surprise en vidéo surveillance, en plein délit de citoyenneté avancée.

Comment peut on repprocher à cette femme ce geste, alors que sur la vidéo il est nettement visible, qu'elle caresse le félin, qui, disons le tout net, n'avait rien a foutre dehors à cette heure là....

De plus le greffier, semble prendre plaisir à cette délicate attention.

Et moi, je vous demande:

Peut on de façon ostentatoire se laisser peloter par une inconnue aux yeux de tous, en pleine rue?

Car il s'agit malgré tout, d'une main dans une touffe de poil, et même si parler de main dans la chatte, serait de ma part osé, on ne nous informe même pas sur le sexe de cette putain de bestiole.

Je vous rappelle que ce porteur de tics est déja capable de chier en public dans une caisse aux yeux de tous....Alors je vous demande, Mr le juge:

"de quoi tess kon "accuse t'on ma cliente?"

Cette  femme est coupable non pas d'une agression contre ce chat, mais, est la victime d'une politique écoloqique exacerbée, qui transforme tout citoyen lambda en automate nettoyeur.

Depuis des années, on nous a demandé de leur apprendre le caniveau, c'est donc fort logique que 20 ans aprés, on leur apprenne la poubelle!

Donc, moi je dis : bravo Madame!

Bravo d'avoir appliqué ce merveilleux adge chinois:

"Il faut toujours caresser le chat avant de l'étrangler!"