Je voudrai m'adresser à ceux qui débarquent sur ce blog, un peu par hasard, et qui  pourraient être enclin a croire, que le mec derrière son clavier est sur la pente fatale, et qu'il va leur servir du Jean Luc Delarue au travers d' apitoiements, de larmes faciles, de voyeurisme etc etc .

Je suis désolé je ne vais pas mourir en direct dans une mauvaise imitation de" clamecé réalité".Non! Si je pars ce sera debout, et droit dans les yeux(oui j'ai pas de bottes)....Tout ça pour dire et redire que ce blog, c'est du grand n'importe quoi, une espèce de foirfouille spécialisée dans la loufoquerie, il n'y a aucune ligne rédactionnelle. A peine imaginez vous en trouver une, que déjà elle est partie en fumée.

Ici, on chambre, on attaque, on acidifie, on ventile, on disperse, on baffe le chaland dans la plus grande des convivialités , et le chaland est lui même sollicité pour devenir attaquant acidifieur etc .

Celui qui écrit est un grand malade, va falloir l'intégrer ça, et si à six mois de l'examen personne n'est au courant ,c'est pas faute de vous l' avoir dit.

Vous voulez que je vous le chante ou quoi? Bon d'accord:(attention il y a quelques retouches):

 

je ne rêve plus ,

ne me déride plus,

je n'ai même plus d'espoirs,

je suis sale en moi,

je suis laid en moi,

je suis comme un lapin pris dans un phare.

Je suis plus en vie,

pour voir mes envies,

ma vie baisse quand je pars,

je vois plus de vie,

et même mon esprit

se transforme  en quai de gare

quand j'en ai marre.

Je suis malade,

completement malade,

comme quand l'hiver venant le soir,

 me laissera seul avec mes espoirs.

Je suis malade,

parfaitement malade,

ça arrive on ne sait jamais quand

ça repart ou peu ou prou,

et ça va faire bientôt un an

que lui Dieu s'en fout.

Comme à une bouée,

comme à un gilet,

je suis accroché sans foi.

Je suis fatigué,

je suis épuisé,

de faire semblant d'être heureux. 

Je rêve toutes les nuits

et tous mes ennuis,

pour moi ont le même goût,

et tous les matins

portent  mon destin

etc etc etc

Euhhhhhhhhh? J' ai planté l'ambiance?

Bah,oui! C' est pas tous les jours fête, pardon, anniversaire....