Enfin les choses reviennent dans l'orbre.

J'ai de nouveau quitté l'hosto et toutes les admirables; Marie, Isabelle, Guilloux, Dominique, Stéfane, Blandine, Chantal,et  Célines(au pluriel), car visiblement les" flux Céliniens" aux portes de la nuit n'auraient pas été maîtrises...

Mais telle n'est pas pas ma requête ce soir, en vous laissant la larme à l'oeil(le vendredi après midi) dans le couloir du 5 cet am. Oui , je vos avoues avoir eu le tract de vous qui quitter, entouré et bordé de votre 'anticipation, que dire: pas anticipation mais prévision , uniquement, vous savez celles qu'elle avait utilisez pour l'éléction de DZK...

Oui je vous l'avoues sincèrement, jamais je n'aurai,imaginé une seconde, vous laisser la moindre trace humidito lacrymale à la commissure de mon si joli de regard de héros ordinaire si doux, oui vous savez celui qui vomi a chaque rétourd de chimio si bien filmée par la dernière campagne anti ou avec

 cancer.

Je vous demande juste de me laisser revenir a mon rythme, car rarement je ne suis revenu si bas; 

ET puis ce matin Mademoiselle , Mesdames, Messieurs, ce remerciement était aussi  pour  votre big chief d'orchestre, croisement étrange mais intéressant entre croisement entre de la competnce de la competence, du bister keaton, du smith et weston, dans l'oeil d..e de estatwood , quand celuii ci après une remaraque de Richard Burton , lui claque; "nous ne seriez pas qu'une petite frappe...?

Il y a toujours aussiles trace de toutes le médoces que vous m'avez injectés et qui rendent le cerveau un peu lent au décollage....

Alors dans 15 JOURS JE SERAI REVENU VOUS  vous faire coucou.

Promis

Le plus dur je commence , c 'est juste ma mère et ma soeur qui valent à elle seule, tout le plan de sécu du vendée GLOBE , mais un an avant.....

.