19 juillet 2011

ART Ce matin, je me sens van Gogh *

Triste constat ce matin, l'accalmie fut de courte durée, et j'ai même pensé vous la cacher pour continuer a vous servir de l'optimisme béat. Je crois avoir été lâché par la douleur, maxi 15 heures et quinze heures en deux semaines c 'est peu. Ah oui, je ne vous ai pas parlé, d'un épisode fiévreux souvent dévastateur avec mon stade d'immunité.   Alors oui, disons le tout net, c'est assez catastrophique, et trouver des pistes d'espoir, des verres à moitié pleins, des coins de ciel bleu, des regards qui vous apaisent, relèvent de... [Lire la suite]
Posté par efpe à 08:05 - Commentaires [8] - Permalien [#]

18 juillet 2011

dans le retro....

En finissant corrections pour my book , suis retombé la dessus:   "L'homme qui murmurait à la semelle des baskets", hommage à un de mes excessifs amis:   Je vais vous parler d'un de mes lecteurs silencieux, beaucoup plus fort que Robert Redford, dont on avait fait tout un plat sur son aptitude a parler a l' oreille des chevaux. Mon pote a moi, lui, c'est l'homme qui fait sourire une paire de basket. Au delà du fait que la fée gros nichons se pencha sur son berceau, son CV mériterait à lui seul un autre... [Lire la suite]
Posté par efpe à 10:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 juillet 2011

La mort ça se vend bien...

C' est interrogeant, mais depuis quelques semaines bientôt , les statistiques de mon blog auxquelles j'ai accès me donnent des chiffres étonnants. J'ai en effet la possibilité chaque jour de pouvoir savoir combien de lecteurs habituels sont venus et combien de nouveaux. Habituellement c'était environ 55 % d'habitués et 45 % de nouveaux. Mais depuis que je parle avec plus de pessimisme (depuis 3 semaines), laissant penser que je pourrai voir ma date de péremption arriver à son terme, les stats sont passées de 45 à 80 % pour les... [Lire la suite]
Posté par efpe à 08:35 - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 juillet 2011

Il fait un peu plus beau..

Bon, les choses sembleraient s'installer vers moins de douleurs, tant mieux, je vais même recommencer a marcher. Je veux dire comme avant ...Non je vais pas faire 14 km de suite, je vais reprendre en pente douce, pour bien mesurer l'impact. Mais ce qui me manque le plus c'est mon vélo...Deux mois déjà...Autant dire que mes fessiers et mes muscles jambes ont mis à ma mal mes seuls arguments physique en ma faveur...sourires. Je hais tous ces cyclistes, ces joggeurs et ces sportifs que je croise:-) Ils me harcèlent et se foutent de ma... [Lire la suite]
Posté par efpe à 09:33 - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 juillet 2011

Libéré?

Il aura fallu une jeune brune interne en hémato pour que l'on découvre que ma douleur invalidante d'épaule soit une simple affaire de tendons inflammés.... C'est l' évidence du soir, après cette journée chimio et l'oscultation de cette jeune fille, qui après m'avoir fait quelques exercices de bras, jugea qu'il était temps de faire une radio pour confirmer son sentiment: "C'est pas osseux votre truc", vous avez surement un tendon enflammé, je vous fais de suite une ordonnance pour la radio. La radio confirma ses dires (pas de micro... [Lire la suite]
Posté par efpe à 21:55 - Commentaires [13] - Permalien [#]
13 juillet 2011

Injuste...

Je ne sais plus trop quoi dire ce jour, je ne sais plus comment exprimer les choses. Je voudrai surtout éviter de vous faire partager mon pessimisme, mes inquiétudes, angoisses, dans lesquels je baigne. J' ai essayé de trouver des angles drôles, légers, pour ne pas peser plus sur vos épaules d'amis (es), mais je ne vois pas de petite fenêtre de ciel bleu, d'espoir, de "ça va aller mieux". Les douleurs sont toujours là et semblent même de nouveau s'étendre...Comme une fatalité, un bout de chemin qu'on va atteindre sans avoir aucune... [Lire la suite]
Posté par efpe à 06:58 - Commentaires [11] - Permalien [#]

11 juillet 2011

...........

Comment dire ? Comment dire qu'il est 4 heures du matin, que je ne dors pas, et que je pense mal, comme  de plus en plus souvent. A qui parler, a qui se confier, et demain a qui se confesser lol.  Comment ne pas mal penser quand, chaque minute, chaque seconde,  la douleur vous rappelle à ses bons souvenirs? Cette souffrance, qui depuis deux jours s'est accrochée à mon omoplate épaule gauche et qui est même parvenu a m'empêcher a finir mon travail de ce week end en me faisant lâcher mes boitiers photos... Hier je ne... [Lire la suite]
Posté par efpe à 04:43 - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 juillet 2011

ART Un jour , j'ai écrit ça....

Ecrire ou ne pas écrire.......Telle est la question..... Oui depuis ce matin, je me pose cette question en boucle poussé par ce mal être qui me hante: Dois je ou non t'ennuyer avec mes états d'âme et mes errances les plus folles? Et de façon plus large doit on encombrer ceux qu'on aime de nos soucis? Plusieurs fois j'ai failli me lancer, mais à chaque fois la raison de celui qui veut préserver s'est imposée à moi.  De l'autre côté de la barrière, mon égoisme était là, prêt a bondir comme un libérateur, pour me délivrer du... [Lire la suite]
Posté par efpe à 04:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 juillet 2011

Le soleil se relève à l'ouest?

Quelques news : La pente des douleurs semble doucement mais résolument prendre une orientation déclinante, et c'est tant mieux! J'ai réussi a passer sans encombre deux jours de "travail" photo sur le tour de France, et ne pas prendre en retour un contre coup physique attestant que j'avais fait un peu fort... Non ça va plutôt bien, et me permet d'aller tenir l' engagement  d'aller faire les photos de mariage à Reims d'une de mes belles amies qui se remarie à...combien?....Je sais plus...Et on s'en fout d'ailleurs , l'important... [Lire la suite]
Posté par efpe à 07:40 - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 juillet 2011

Triste première fois.

C'est dur aujourd'hui, trés dur dans mon "coktail cokpit": "tête, coeur, tripes". C'est la chaos le plus total, le déséquilibre le plus avancé, l'incertitude à son apogée. J'avais voulu croire que l'impression d'embellie dûe à moins de douleurs, était le signe avant coureur d'une chimio efficace. Je ne sais plus vraiment ce matin, même si je perçois des signes réactifs de mon corps à cette nouvelle chimie. Mais les douleurs estompées ponctuellement n'étaient que l'impact rapide de cortisone sur le premier jour de traitement (une... [Lire la suite]
Posté par efpe à 13:08 - Commentaires [7] - Permalien [#]