20 janvier 2009

ART 133 Ségolène mon amour

Je sais, ça faisait longtemps que j'avais parlé de la misère du monde et implicitement de la misère de la pensée. Hier soir, alors que je venais d'avaler juste avant le coucher, l'équivalent d'une demi bombe atomique, je parle du DEXAMETHASONE, une espèce de booster qui vous transforme en beep beep le road runner du désert, voilà que la radio me distille la voix si sympathique de la jeanne d'arc des temps modernes.... Mon sang et mon corps, déjà dans un état d'ébullition, proche du colorado en période d'ouragan, ne méritait pas ça.... [Lire la suite]
Posté par efpe à 07:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

18 janvier 2009

ART 132 "Et puis crotte", l'épitaphe pour chien.

Je vous préviens par avance, je vais faire dans le "pipi caca", chose que je n'avais pas fait depuis longtemps, et dont je suis, je l'avoues, trés frillant.Cette histoire à rebondissements est vraie. Tout s'est déroulé sur un parcours d'environ, un kilomètre, et en l'espace d'une demi heure grand maximum.Là, je vous sens entrain de vous dire:" mais pourquoi autant de précautions oratoires, que va t' il encore nous inventer? ".Rien, rien de spécial, si ce n'est la vie simple et commune d'un citoyen lambda comme vous, faisant face à un... [Lire la suite]
Posté par efpe à 11:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2009

ART 131 Journalistes virtuels....

Sachant que certains journalistes me lisent, je me dois de quelques précautions oratoires.Je ne vous parlerai pas d'un temps que les moins de 35 ans ne peuvent pas connaître, époque bénie où l'expression écrite avait encore un sens et où le titre n'était pas déjà en lui seul, la fin du papier. Non! Je vous parle d'aujourd'hui. Je fais exclusion donc, de ceux qui ont trouvé refuge dans les quelques canards encore  engagés, où le fond a plus d'intêret que la forme, ceux qui maintenant font des livres, ceux qui essayent de se... [Lire la suite]
Posté par efpe à 22:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2009

ART 131 Mots d'enfant

Ce matin , huit heures patrick 8 ans me rejoint dans mon lit et me dit :"tu sais, ce que c'est mes voeux à moi pour 2009 ?""Non"!"Et bien je voudrai que tu guérisses, et que toute la famille soit heureuse même si c'est plus pareil...."  
Posté par efpe à 09:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2008

ART 129 C'est la belle journée de noêl , la neige.....

Mon problème à moi, c'est l'obligation calendaire de m'amuser et sourire, à des dates précises. C'est ainsi que je n'attends pas le 24 décembre pour commencer a manger de la dinde, du foie gras, des truffes ou autres.N'y voyez pas une quelconque prétention, ou une certaine forme de snobisme, mais si vous rajoutez à cela, que tout ce qui m'est imposé me gave, vous comprendrez qu'il en soit pareil avec ma relation aux canards et autres oies. D'ailleurs, nous avons fait fortuitement Noël en cuisine avec trois clients de passage, qui... [Lire la suite]
Posté par efpe à 09:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2008

ART 127 Supporter les cons...Possible?

Je sais, j'aurai pu aussi mettre comme titre : "qui ne saute pas , n'est pas Rémois, mois!" La question que je me pose aujourd'hui est essentiel, pour la survie de l'espèce: "y a t' il plus con qu'un supporter de foot?"J'ai bien sûr une réponse ...Deux même ! Mais le pire c'est quand il y en a une tribune entière! Sans emprunter des termes que je côtoie en ce moment, je pense que l'effet tribune, a autant d' aptitudes au développement, que les  métastases dans certains  cancers . La connerie se propage, elle est à nos... [Lire la suite]
Posté par efpe à 21:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

14 décembre 2008

ART 126 La chute du régime....

 Sinon, comment je vais ? C'est ça ?Et bien je vous dirai ça dans deux trois jours, dés que la nouvelle chimie commencera a me passer dans le sang!Pour l'instant je stocke du gras pour passer l'hiver. Non! Oubliez de suite ce qui vient de vous traverser l'esprit, on n'est pas entrain de me farcir (j'ai pas dit fourrer) pour que j'apparaisse sous mes plus beaux atours pour Nöel...Encore moins de me glisser quelques marrons, sachant qu'au delà de deux ça devient de la gourmandise....Il y a quelques jours, j'avais décidé de me... [Lire la suite]
Posté par efpe à 10:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2008

ART 125 Miss Obama

Il va falloir vous y faire, si vous êtes blondes, rouquines et au teint d'albâtre, vous avez aujourd' hui peu de chance de réussir dans la vie.Ne voyez pas dans mes propos, un seul soupçon de racisme latent masqué, mais simplement de l'ironie à l'égard de cette mode marketing, et à la "mixitude" et de cette magnifique cérémonie des Miss France. Eh oui, hier, pris par un grand moment de déprime, je me suis surpris a légumer devant la télémoche . Une cérémonie des Miss France comment ça marche? Réunissez 24 dindes. En cette période... [Lire la suite]
Posté par efpe à 08:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

ART 124 Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler. 25 novembre 2008

. Ce matin j'avais rv à 7h30 pour la xème prise de sang de ma vie, avec comme objectif de bien me conforter que la saloperie était toujours là, et que je continuerai donc a faire partie de ces héros qui font les beaux jours des campagnes de pub pour le cancer. Ah? Vous ne saviez pas que j'étais un héros, oui ceux aux regards si doux...etc etc J'attendais donc devant la banque du sang, on appelle ça comme ça, car là aussi ils savent faire des prélévements et vous finissez toujours débiteurs. Contrairement à la banque du sperme où là... [Lire la suite]
Posté par efpe à 08:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2008

ART 123 Meetic rencontre ?

Un sourire volé sur la toile anonyme,  un instant privilégié qui rend fébrile,l'esquisse d' un changement de vie qui s'anime,et du dessin projeté d'une future idylle. Un, deux, trois, clics dans l'espoir d'une soirée,des traits d'humour malins pour suggérer l'espoir d'une rencontre que l'on aura prévue d'un soir,et soudain demain déjà, elle est là, espérée. Le regard entrevu en un clin d'oeil confirméle passage virtualité réalité osé,reste les mots prononcés, premiers mots contactsd'un moment privilégié qu'on gardera intact. ... [Lire la suite]
Posté par efpe à 02:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :