Bon, je peux pas dire que la question ait fait un tabac ! Cinq commentaires dans l'après-midi... et un préavis d'appel à la trêve qui vous pend toujours au nez : j'ai le sentiment que la Primaire citoyenne a épuisé votre compte de mobilisation participative...

Je suis d'autant plus enclin à suivre le mouvement de trêve décrété par le Grand Zen, qu'une phalange de petites soldates très disciplinées (comme quoi Le Grand a eu le temps, en cinq ans, de vous mettre tous et toutes à son pas...), une phalange donc qui s'est mise au garde à vous le petit doigt sur la couture du string, a déclaré qu'elle obéirait comme un seul homme à l'appel de son Grand Zen...

Pour l'assemblée générale des actionnaires-posteurs du blog et le vote à main levée, vous repasserez donc... Et, en épistolier bête et discipliné, mais surtout bête d'ailleurs, je vais m'interdire d'assurer le service minimum prévu par les textes de loi relatifs aux missions de service public... Sur ce blog, ça sera pas comme à la SNCF et à la RATP ! Pas la peine d'appeler le 3617 ou le 36 quelquechose pour savoir s'il y a un post en partance dans les heures à venir...

Le mot d'ordre étant donc adopté à l'unanimité de moi-même et du Grand Patron, on peut passer à autre chose avant que le black out s'applique...

Comme vous donnez des nouvelles, plutôt réjouissantes, du Grand Zen... Car hormis son appel à la trêve formulé dans les termes que vous savez (je vous renvoie au message posté en fin de matinée), le Grand semble baigner dans une béatitude même pas suspecte... Il dit : "La 3G, j'm'en fous ! T'as amené le PC , Corina ? On s'en fout ! La bouffe est dégueu ? On s'en fout... euh, bon là, j'extrapole peut-être un peu..."

Si j'en crois Corina, qu'elle a encore été très présente auprès de lui, ce lundi, le Grand Zen n'a peut-être jamais été aussi serein depuis qu'il est à l'hosto. Il s'est même autorisé, sans demander la permission à Doc'Tiab et ses nervis, une petite sortie sur le péron de l'hosto..; Oui, oui !!! Il a humé l'air de la préfecture vendéenne... Il en rêvait et il m'en parlait avec envie, ce matin même... Grâce à Corina, il l'a fait !

Il a aussi essayé d'être un peu plus présentable, en demandant au coiffeur de l'hosto, de lui refaire une beauté ! J'vous dis pas le tableau, vu que j'ai pas encore vu le résultat, mais y a des entreprises de ravalement qui mènent à rien... N'empêche, ça fleure bon le retour de flamme !

Sur ce... l'est pas Minuit, mais la trêve est décrétée à l'instant

Le PORTE-PLUME