Désolé de ne pas tenir mes engagements ! Je m'étais, je vous avais, promis de rejoindre Pascal cet après-midi, mais il ne se sentait pas en état de supporter le reflet de son âme damnée que je puis être à l'occasion.

Eh oui, le Grand a une (mauvaise) conscience, surtout quand il songe à ce qu'il fait endurer à Maman Gisèle, quand ce n'est pas à ses soeurs, où quand ce n'est pas à celui qu'il assimile à son pire cauchemar, j'ai nommé le Pompier... Combien de fois ne lui a-t-il injustement et guère délicatement reproché de lui pompier l'air... (Oui, je sais, ça sent la Pascalissade pas fraîche et y a pas de quoi être fier ! Je fais donc acte de contrition...)

Or donc, je me suis rendu à sa prière : pas de Porte-Plume en visite cet après-midi à La Roche. Mais Corina et Maman Gisèle sont au chevet d'un Grand assez fatigué, après l'excitation matinale d'entrevoir enfin la POMA.

En attendant PomaGODOT, il somnole donc, en s'accommodant comme il peut de ses os toujours à vif ! Et le GODOT...POMALIDOMIDE lui est promis pour la fin de soirée. Première ingestion possible... selon ce que le Doc décidera.

Corina nous tient informés. Votre patience est mise à aussi rude épreuve que la sienne, je sais, mais faut ce qu'i' faut !

A Tchao ce soir, comme dirait la Marionnette PPDA

Le PORTE-PLUME