Quel gourmand ce Pascal!

Oui, vous les non habitués de ce blog ne pouvez savoir, que si mardi c'est ravioli pour certains, pour pascal le mercredi c'est chimie, enfin chimio...

Je sais ça fait un peu "j'me la pète", mais vous avez affaire à un pro de la chimio, du protocole, de la biopsie, de la prise de sang, du scan, de la scinti...Je vais à l'abattoir, à la guillotine, au bûcher avec une aisance et une insouciance qui frise le "Ségolénisme Royal".

Aujourd'hui, je rajoute à ma gourmandise chimiotique, un petit IRM, qui va me confirmer que dedans c'est bien pourri, que la saloperie a installer ses quartiers d' hiver et que pour reprendre une métaphore "Audiardienne":

"Mon crabe a le glaive vengeur et le bras séculier ! L'aigle va fondre sur la vieille buse ! "....
"Et faites pas chier c'est pas une périphrase! "

Donc la vieille buse que je suis va pas lâcher l'affaire. J'ai vite envie de savoir si comme dans les temps anciens, on allait pouvoir lire dans mes entrailles (bah oui on était en rupture de viscères de poisson, et marc de café), si ma date de péremption avait évoluée.

Le plus compliqué dans cette examen pour moi, ça va être de réussir a m'allonger et ensuite a m'en relever tellement mes douleurs thoraciques sont épouvantables.

Ah oui, vous voulez savoir où en est ma démarche vis à vis de mon combat pour qu'on puisse me fournir cette nouvelle molécule, disponible , sauf pour moi....(oui ce n'est  pas si extrémiste que la façon dont je le présente, mais force est de constater qu'un médicament existe et que je n'y ai pas accès)?

Alors l' Elysée m'a répondu.....Ils ont reçu mon courrier...

Pour le reste, l'opération média pour faire connaître mon cas a démarré, et c'est le réseau France bleue qui en a eu la primeure. France 3 nationale va suivre, la presse écrite ensuite, et on verra bien si le buzz se fait .

Alors Desproges disait: "vivons heureux en attendant la mort", je me permettrai de dire face à mon Maître:

Si la vie est un rêve dont la mort nous réveille; ne nous endormons pas, ça nous évitera le cauchemar....