Depuis hier soir, alors que mon nouveau protocole chimio a commencé depuis mercredi, je commence a rebouger sans douleurrrrrrrrr !!!!! Yesssssssssssssssssss!!!!!

Bon je ne m'enflamme pas mais pour ceux qui connaissent l'échelle des douleurs; je me baladais depuis un mois en moyenne a 90% et là suis plutôt à 40%.....

Une vraie libération, comme si on vous retirait la chape de plomb que vous aviez sur le dos, et l'hyper présence d'une pression thoracique (voir respiratoire)permanente. Sentiments de coup de poignards dans le dos, etc etc..

Alors quels enseignements en tirer, alors que je n'ai pas augmenté mon niveau faible d'antalgique, voire baissé?

La nouvelle chimio, avant de baisser en douleurs , je la ressentais agir. Oui, à force d'expérience on sent ou pas des indicateurs corporels laissant a penser qu'il se passe quelque chose.

Je l'encaisse aussi bien que l'autre mais je la sens plus forte, ne serait ce que la dose de dexa (la cortisone), je le saurai bientôt car si c'est ce que je ressens, je devrai avoir un coup de "moins bien" et faire un petit coup de pompe dimanche lundi...A voir. Tant que c'est pour la bonne cause...

"Alors je croise les doigts" ,me disait en forme d'espoirs une amie trés proche, alors oui je joins les miens aux siens, et aux vôtres à tous, pour que cette histoire ne se termine pas comme ça.

Que ce mois de galère ne soit qu'une péripétie, certes laissant des traces, une bataille gagnée, dans cette guerre qu'on va gagner pour  mieux apprécier cette libération annoncée.

Ps je ne m'enflamme pas, rien est gagné (jamais d'ailleurs) mais je me  devais de vous le dire à vous que je sais si proche et inquiet parfois.