Je n'ai pas encore calmé mon énervement suite a la levée d'argent en faveur des banques.
Mon vocabulaire est insuffisant pour qualifier ce qui se passe. Celà  me fait penser à 'l'histoire de la baisse de la TVA , promise aux restaurateurs (dont j'ai fait partie).Croire que l'argent récupéré ou redistribué serait à l'usage du  personnel , des clients ou des titulaires de compte serait faire preuve d'une grande naiveté.
Dans la poche du restaurateur ou du banquier ça va aller.....
Autant je peux comprendre cela pour les restaurateurs (je parle de ceux qui font de la cuisine , pas des charlots qui réchauffent des plats achetés chez Métro), dont les charges sont insupportables, mais autant pour la population de poulpes, mollusques et autres laméllibranches, je suis scandalisé.

(bureau d'accueil à la banque populaire)
Est ce que vous croyez qu'un restaurateur faisant face à des problèmes de trésorerie serait aidé par une banque, pour franchir ce cap ???? Bien au contraire le banquier se précipiterait pour lui couper les vivres et  voir si éventuellement le local du dit restaurateur ne pourrait être une belle vitrine pour une nouvelle agence à crétins cravatés.

Mais avant ils auraient été capables de proposer (et ça je l'ai vécu personnellement), de vous dire:
"Monsieur  Foucher , c'est pas grave, ne payez pas de suite votre URSAFF, certes vous vous prendrez 10% de pénalités , mais ça vous donnera ponctuellement de l'air.....!!!!".

Le poulpe en question s'appelait Sornette , un nom prédestiné pour un banquier...C'est le même qui quelques mois plus tard , connaissant ma situation de cancéreux ayant décidé de revendre son restau, fut capable de me dire , avec une fausse attitude de d'jeuns faussement décontracté la main dans la poche:
Je cite"...Vous avez vu tous ces concepts parisiens qui ont copié Spuntino (le nom de mon restau primé deux ans avant), c'est dommage de fermer pour un simple probléme de trésoreries..."
Et là tu n'as qu'une envie , lui expliquer comme Depardieu dans la chèvre à l'attention de Pierre Richard, que le coup de boule , il commence par le torse....
Sans oublier bien sûr , qu'il m'avait aussi donné comme conseil, de déposer le bilan de Fossati , pour planter mes fournisseurs , histoire de récupérer quelques 40000 euros. Oui parce que la banque à cette époque n'était pas la banque mais Fossati qui faisait office de.
Donc en gros, le mieux pour que eux s'en sortent, était de planter deux sociètés , dont une n'avait jamais perdu d'argent et une autre qui arrivait à l'équilibre au bout de trois ans......
Quelle bande d'enculés, ils avaient même réussit à l'époque, en décembre 2006, alors que Fossati était à 40 % de progréssion de nous mettre en banque de France , ce qui nous avait contraint a payer un truc du genre 5000 euros de timbres amendes pour une vingtaine de chéques dans la nature....Ils avaient bien sûr pris une comm par chèque rejeté pour leurs frais....
Bon j'arrête là je vais pas m'énerver rétrospectivement.
Au fait avez vous remarquez ce qu'ils font en premier avec l' argent prêté?
Ils inondent de pub les ondes radios pour vanter leur aptitude a accompagner vos projets!!!!! On rêve , quant on connaît le prix de la pub, on se demande si ils ne feraient pas mieux d'aider le pauvre type qui à un terrible découvert de 500 euros , au lieu de le harceler et le menacer de le dénoncer à la kommandantur.
On nous prend pour des cons et c'est pas nouveau.
Alors peut être comprenez vous mieux mon titre façon"far west", tant leur comportement un peu cow boy m'agace.
Par contre , pour le coup les scalpés c'est nous , un peu normal, non ? Ça reste une histoire de gros sioux!