AAAAAAAAAAHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH! Enfin les choses bougent dans ce blog , il y a enfin des gens qui sont pas d'accord avec moi, et je dois vous avouer fort égoistement que ça m'excite.
Cher lecteur, lectrice pour comprendre ce billet , allez voir dans les commentaires du dernier billet où une certaine Lucie vient tâter du Foucher.
Je pourrai appeler ce billet donc:

"réponse à Lucie".

Chére lucie , voilà le billet que j'aurai fait si je vous avez sentie plus forte que moi et capable de soutenir la joute verbale. Je sais cette seule phrase est déjà trés prétentieuse, mais comme ça fait longtemps que je ne m'en suis pas fait un ou une, j'ai envie de me lâcher dans un exercice que certains qualifieront de facile face à une adversité aussi médiocre...
Alors allons y!
Habituellement je ne parle pas aux cons ou connes sachant que ça les instruit, et J'évite d'autant plus de le faire, quand je m'aperçois qu'ils ou elles font partie de ceux qui ne savent pas que :"parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir", et vous chère Lucie, vous l'avez ouvert....
Si vous aviez eu , la lucidité ou éventuellement un cerveau gauche sur-dimensionné, vous auriez un peu plus avant, étudié ce blog où j'ai souvent mis en valeur le magnifique et exceptionnel travail du personnel hospitalier.
Je n'aime pas me justifier , mais je pense faire partie des patients trés patients, et non classables dans la catégorie des chieurs.
Certes je suis doté d'un humour peu conventionnel , inaccessible à ceux qui sont cons comme des iceberg , c'est a dire , ceux dont la connerie n'est visible que de 20%....
Ma soeur est infirmière et je suis informé autant que vous des contraintes dans lesquelles elles vivent et des salaires qui sont proposés.Mais j'ai pas envie de me justifier, j'ai pour moi , mon éducation , mon respect des autres et un niveau de tolérance que visiblement vous ne pourrez tutoyer.
Je mettrai votre manque de discernement sur le compte d'un embarras passager , lié éventuellement à un vide affectif non comblé...
Concernant mon côté bourgeois suffisant, au moins là, vous me faites rire.Un grand père communiste cégétiste roulant à la sncf, une mère couturière ont sûrement fait de moi un nanti qui a passé sa jeunesse a décharger des camions pour gagner un peu d'argent.
Si aujourd'hui je donne l'image que vous décrivez, peut être me suis je mal exprimé, car mes acquits sont le fruit de travail au service de patrons plus ou moins cons, que j'estimais toujours être là non pas par hasard mais par le fruit de leur travail. Ce qui m'a amené a toujours les respecter et devenir patron moi même , créateur d'entreprise, générateur d'emploi et générateur parfois d'erreurs en recrutant des populations d'assistés , insatisfaits comme vous semblez l'être.
Voila chère Lucie , ce que je vous aurais écrit si vous aviez eu à disposition tous vos étages cérébraux éclairés.
Comme l' EDF semble en grève dans votre cas, veuillez considérer ce post comme nul et non avenu.
Bonjour chez vous!

AHHHHH!!!!!Putain ça fait du bien!