Hier en faisant ma revue de blog journalière, je me suis trouvé propulsé dans un univers( sextoys),qui ne m'est pas familier, puisque l'on ne m'y a jamais invité si ce n'est qu'en qualité d'accessoire......

Ma surprise fut d'autant plus grande que cette découverte fût faite sur le trés respectable, vénérable  site de " Ménagères de moins de 50 ans".

 Notre hôtesse était donc Manou, qui avait décidé d' ajouter un doigt de piment à ses soirées parisiennes en acceptant sûrement aprés une "trés longue réflexion", une invitation à ce nouveau type de réunion en bande.....

Ce post a réveillé en moi, non pas les plus bas instincts, même si c'est là, que l'on trouve les bas morceaux, mais m' a rappelé une soirée pince fesses (mais sans accessoire) à laquelle j'avais été convié.

Brève description du contexte:

Anniversaire d'une femme (chef "d'entre prise"), mariée à un grand ponte médical, dans une trés belle maison bourgeoise, où par rapport à d'autres lieux identiques les objets et la déco ont une âme...Ce qui est plutôt rare...Bref des conditions optimum d'autant que la plupart des gens étaient  sympathiques et de bon niveau.

La soirée commence, échanges de civilités de bon ton, le champagne coule à flots, le niveau de décibels augmente  sous le double effet simultané, de  la sono gérée par le coiffeur branchouille local, et l'impact grandissant de la boisson fermentée sur les corps spongieux....

"Un peu de champagne? Prout ! Oui bien sûr, mais juste un doigt"....etc etc , bref rien de particulier...

Rien de particulier ? Non!

C'est le moment choisi par la moins classieuse(mais so gentille) de la bande pour évoquer à un auditoire de quelques beaux mâles attirés par l'éclairage balconnier de la fermière, sa dernière découverte.....

Un peu en recul de la scène, j'avais eu l'occasion d'assister à la montée en puissance de la "Gironde",qui sous l'effet de l'inondation de son estuaire devenait plutôt Loire Atlantique.....(c nul ça...)

J'aime ce genre de soirée pour cela, certes je suis un piètre convive, mais je pense être égoïstement, un redoutable observateur (pour le coup voyeur).

J'attendais donc le début du feu d'artifice, qui ne tarda pas a venir et à vite évoluer en feu d'artifesse, que la famille Ruggieri n'aurait pas renié.

....."Bah moi ,j'ai des copines qui m'ont dit qu'elles se servaient de "joy stick" (lire sextoys , ça commençait bien) qu'elles ont achetés dans des soirée de vente chez elles....Si ,si,c'est vrai, y a même des vibromasseurs (ou mon frère si vous êtes trés famille) de plus de 30 cm .....etc etc ....Le tout, évidemment exprimé à haute et intelligible voix par la rurale....

Et là, la soirée commença a prendre une autre dimension ,si j'ose dire.....

Parmi les quelques badauds amusés par la gourgandine, certains commencèrent a regarder autour si "bobonne" n'avait pas entendu le brâme de l'énervée, ne voulant pas être mêlés de quelques façons que ce soit ,à la découverte du tunning sexuel de la "sus "nommée .

D'autres, plus malins avaient déjà sentis le vent "du boulet" et avaient su s'écarter avant le début des agapes ...Certains plus sereins et appréciant ce grand moment de bravoure (j'en faisais partie) étaient restés pour alimenter ,l'étonnement ,le questionnement , et la stupeur de madame Brisach découvrant que monsieur n'était pas seul a pouvoir alimenter la flamme.....Vous remarquerez que j'évite de parler de tirage.

Le d'j coiffeur branchouille de caractére hispanique un peu imbibé par les éffluves bullisantes, était lui, venu en renfort de sa copine  la "laitiére". Oui,tout ça pour vous faire un jeu de mots pourri:

....La perette avait retrouvé son pote olé.....Wouahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!Elle est bonne celle là !

Et les  femmes dans tout ça me direz vous? Eh bien rien !

Genre on a pas entendu(ça doit rendre sourd), comme si de rien n'était, et visiblement totalement ignorantes de cette nouvelle forme de réunion......J'hallucinais . M'enfin .........

Je ne tirerai pas de conclusions hâtives et m'enorgueillirai de connaître une des rares qui assume (manou),même si je pense qu'elle est resté un peu en dedans(dans ses commentaires),en anticipant ,je pense,chez ses lectrices le même niveau de réaction que la gente féminine que j'avais croisée pendant cette soirée............

Nous sommes ,samedi il est juste un peu plus de douze heures et je sais enfin que le canard est toujours vibrant°....