Noël arrive avec son cortège de traditions, plus ou moins valables les unes que les autres.

Quand je pense aux multi traumatisés du bulbe, à qui on a fait croire qu'un gros rouge mangeur de rennes pouvait passer par la cheminée sans se mettre le feu aux fesses, ce qui ne semble pas le cas pour la mère Noël, je me dis qu'on fabrique nous même la fragilité mentale de nos charmantes têtes blondes (ou brunes pour celles issues de parents de meilleure souche).

Mais tel n'est pas le sujet qui m'occupe.Non! Je veux vous entretenir des us et coutumes gastronomiques et potentiellement "gastro entéritiques". Les erreurs qui font que je n'aime pas aller manger chez les gens en période de fêtes. Alors, allons y! 

1_On mange trop, comme si on voulait se venger de tout ce qu'on avait pu manger pendant l'année! Ce qui est totalement stupide puisque Noël est la période la plus chère de l'année pour les produits nobles.

2_Le foie gras(au naturel)...Arrêtez de le marier systématiquement avec un liquoreux ou vin doux pour les profanes. C'est une hérésie! Pas du gras avec du gras ou du sucre,vous allez vous planter le palais pour tout le repas. Je vous propose ,un bon pain rustique toasté (acide juste ce qui faut ), et un vin rouge du sud ouest (genre Cahors, Madiran de 4,5 ans ou un Haut Médoc).

C'est la dernière fois que je vous le dit :" en matière d'association, la région doit répondre à la région, il s'opère toujours une alchimie du terroir avec le terroir."

Pour d'autres type de foie gras :

Au Marsala avec Marsala, Jeres ou vieux Champagne oxydé ,

Aux figues avec Chateauneuf du pape rouge de 8/10  ans,

Aux fruits secs avec  Quarts de chaume, Montlouis ou Vouvray.

Aux pommes vous pouvez tenter dans l'ordre: Montlouis moelleux, vouvray moelleux

3_le saumon.

Achetez le poisson Saumon, pas de la décoxion de copeaux ayant servie au fumage de la bête et ayant échappé à l'ours, et encore  si je parle d'ours on est sur du saumon sauvage,la plupart du temps c'est de l'élevage, nourri aux farines diverses et variées....)Donc arrêtez de bouffer du bois sinon vous finirez entre les planches (oui,bof).

4-la dinde aux marrons. Bon là j'insiste pas. On ne peut rien contre votre envie monsieur, de lui glisser quelques marrons, à la pétasse....

5_Le fromage. Alors là en général c'est le pompon, l'apothéose de votre incompétence, la cerise à côté du gateau, la connerie ultime etc etc . Arrêtez systématiquement de lui accorder votre meilleur rouge de la soirée!

Stop ! C'est une connerie! Dans la plupart des cas, allez sur des vins blancs de la région de vos frometons. En général vous allez mettre un fromage puissant contre un grand rouge du même tonneau. Evitez ce genre de combat des chefs ,il y aura forcément un perdant; ou le vin, ou le fromage .

Un camembert avec du cidre, un Epoisse avec un Meursault, un chévre frais avec un Pouilly fumé, un brebis de 6 mois avec unJurançon sec etc etc. Le rouge ok mais sur fromage aux truffes, au poivre, sur Ubriaco italien,etc etc

6_Le dessert. Comme pour la dinde je serai court, je sais que vous vous achevez ou avec un Sauterne ou avec un mauvais Champagne, alors j'ai pu envie de vous parler.

S'il vous plait si vous continuez vos erreurs, faites moi un cadeau pour noel, m'invitez pas ! Mon foie vous remercie!