Message au Berniques, Bernicles et autres bivalves dont l'Ignorant a opportunément rappelé la profondeur de réflexion au soleil de midi brûlant les rochers de Monaco et d'ailleurs...

La fièvre est tombée entre ce samedi et ce dimanche. Déjà ça de pris sur le mauvais sort ! Bravo au corse médical sur lequel on a tendance à tomber à corps et à cru (ben une infirmière ne se monte pas comme une jument ?.. à ce propos un toast à nos femmes, nos chevaux et à ceux qui les montent, comme disait Jacques Chirac à tous ses employés fictifs de la mairie de Paris....

Ahhh excusez-moi, L'Ignorant m'habite !!! Arrière, Satan, sors du cor du Porte-Plume  (ben oui, j'avoue, j'ai des cors aux pieds)...

Bon, pour revenir à nos oignons : le Grand n'a plus de fièvre, mais il est pas sorti de l'auberge pour autant. Les piqueurs et piqueuses de service sont pas sûrs que le coup de fièvre et la complication pulmonaire soient liés à la grippe. Peut-être qu'un virus à la con a profité des journées portes ouvertes ( because défenses immunitaires à zéro) pour s'immiscer dans ce Grand corps malade. Alors les hommes et femmes en blouses blanches sans rien dessous lâchent pas le morceau. Faut qu'ils sachent... Et en attendant, le Pascal , i' continue de gamberger et de mal prendre son mal en patience.

La frangine rapplique avec la Reine Mère pour venir en appui du Pompier qui n'a pas quitté Caro d'une semelle de croquenot d'homme du feu. ça Berthier, c'est du dévouement exemplaire ou je ne m'y connais pas, foi de Myrtille !

Bon, c'est pas le pas tout, mais faut que j'aille à la mer pour inspecter les berniques ta mère qui pullulent sur nos rochers...

Le Porte-plume