Ces derniers jours,je sens monter en moi une irrepréssible envie d'arrêter ce blog.

Celà m'était déjà arrivé il y a quelques mois mais pour des raisons liées à mon état de malade du genre :fatigue,ras le bol général et surtout l'outil informatique qui me rappellait chaque jour que son utilisation était dûe à ma situation médicale et non pas a une envie pressante de m'adresser à l'autre.

Là c'est différent,je croyais  que le virtuel pouvait être différent de la vraie vie du fait de la transparence des rencontres,j'imaginais naif que je suis ,ne pas avoir a être deçu de celles ci.

Il faut que  je sois honnête aussi ,moi qui croyais venir me cacher pour raconter des bribes de vie à deux ou trois personnes,je suis tombé dans le panneau d'un narcissisme primaire qui m'a amené aujourd'hui a me croire "lumineux centre d'intérêt"d'un "angstroemique microcosme".

je me suis rendu compte que malgré certaines belles rencontres(j'y reviendrai),tout ça ne s'accorde pas bien à mon état de malade.Cette blogosphére est globalement un tissu de mal être.

Là je vois et entends de suite les cris des pourfendeuses de cet outil: non c'est un lieu moderne d'échange ,où chacun peut s'exprimer, parler, créer, rencontrer etc etc .Oui mais non,en tous cas pas ou plus pour moi.

J'entendais la derniere fois que le blog c'était le journal intime d'aujourd'hui....tu parles d'une intimité!!!!Sachant que les personnes qui faisaient ce jardin secret ,le faisaient parce qu'elles n'osaient pas afficher leur bon ou mal être aux autres.

Je crois  que si on est là,c'est parce que l'on est ,ou seul,ou narcissique,ou pour le business.(ou les trois pour les plus forts...)

Concernant le business:se faire connaitre ,créer un réseau,se vendre je trouve ça trés sain et encore tous n'osent pas avouer qu'ils sont là pour ça.

Pour les autres que je qualifirai de plus fragiles attention danger,il y a souvent en face de vous des gens porteurs de fêlures différentes des vôtres mais fêlures qd même.Fêlé moi même ,je n'irai certainement pas les critiquer,tout au mois j'irai les prévenir de faire atention aux miroirs aux alouettes de certaines de leurs rencontres.

L'affectif a comme particularité de faire confiance et de parfois manquer de distance et méfiance par rapport à l'autre.

Les conseils?

Fuir, si tu es d'accord avec ce que je viens de dire ou rester en étant lucide sur cette virtuelle situation.Ca me fait penser à certains diners en ville"bonjour ,tu vas bien ,je suis content de te voir et patati et patata ,on se téléphone ok,dac?

Et puis là le con d'affectif il téléphone .....la plupart du temps on se souvient plus de toi,au mieux on te propose un rv qui sera annulé quelques jours plus tard sous une excuse que par courtoisie tu accepteras,vu ton éducation.

Ne restons pas sur une si mauvaise note,il ya qd même des gens bien dans cette masse de virtuels,même si ces virtuels  ne savent plus les voir tellement ils sont englués dans leur nombril.Je sais ,suis moi même tombé dans le panneau....