Dans trois semaines c'est l'anniversaire de mon cancer!Il est surement plus vieux que ça mais c'est en septembre 2006 qu'il a décidé de se dévoiler.

Vous êtes nombreuses et nombreux a me suivre dans mon aventure faite de hauts , de bas mais de façon globale plutôt de hauts puisque le fameux pic attestant de mon niveau"d'empoisonnement" a toujours baissé sans pour celà disparaitre et m'accorder la fameuse rémission libératrice.

Dans les différentes phases de cette "maladie" (lire merde)il y a eu la découverte ,l'acceptation de son existence,son traitement,le suivi du pic dans le bon sens ,le ralentissement du pic mais à la baisse cependant,l'acceptation que la maladie serait toujours là à petit niveau mais gérée à vie par des cachets,enfin pleins d'étapes qui penchaient pour l'optimisme mesuré..

Même si aprés la deuxième greffe (actuellement )j'avais du mal a retrouver le moral,j'avais reussi il y a deux jours a me redonner un mini objectif et revoir des couleurs tirant plus sur le rose que le noir.

Et puis il y a eu hier................

Et l'arrivée de la derniére analyse qui montre le pique qui a décidé de repartir à la hausse...Patatras!!!!!!!!!!

Vite ,vite ,faut téléphoner à l'hémato c'est peut être une erreur de frappe,on peut rêver!

19 heures elle me rappelle:

Alors vous en pensez quoi,lui dis je?

"Comme vous ça ne me plait pas trop ,je n'attendais pas ça même si on savait que le résultat n'apporterait pas la rémission.Cependant ne tirons pas d'enseignement trop rapide ,vous avez subit deux greffes et votre corps peut encore donner d'autres réponses.........."

Pour la premiére fois depuis qu'elle me suit je ressens du doute,elle qui aprés la première greffe semblait avoir de nombreuses possibilité pour le bon patient que j'étais semble un peu démunie.

..."De plus attendons la prochaine analyse fin septembre pour tirer des enseignements car si le pic rebouge et ne se stabilise pas je ne peux pas faire le protocole prévu en octobre.On pourrait éventuellement faire une combinaison des trois mollécules dont nous avions parlé il y a deux mois...."(pour info il y en a deux sur les trois qu'elle ne trouvait pas adaptées à mon cas).D'un seul coup elles auraient de nouvelles vertus.....

J e n'en veux pas à mon hémato,disons que je suis tombé malade un peu trop tôt dans une maladie où chaque cas est différent et où le patient découvre en même temps que le médecin...

Autant vous dire que la nuit fût épouvantable et cauchemardesque malgré mon envie d'y trouver des angles positifs et de ne pas psychoter....Me voilà donc de retour à la case départ comme si une nouvelle maladie recommencait et que je devais repasser par une nouvelle phase d'acceptation etc etc etc

Putain c dur ce matin.......................