salut public chéri mon amour je suis de retour enfin libéré de "ma prison"où je dois vous avouez j'ai frôlé un nervous break down que n'auraient pas renié les tontons flingueurs.

Je ressors moins fatigué que lors de la premiére greffe mais avec un gros besoin de dormir et de me détendre aprés ces deux semaines sans sommeil...

Pour aujourd'hui un seul disque :

y a de la joie!!!!!!!!!!!!!

Salut les hirondelles