Bonjour,je suis née et m'appelle fille avec un f minuscule, lettre juste après le E comme erreur. A l'époque on ne m'a pas demandé de choisir ma couleur de cheveux, le hasard a voulu qu'ils soient blonds...

Pensant que la nature avait voulu me punir, me faire une leçon en me faisant venir au monde, mes parents se sont de nouveau  accoupler (oui dans notre caste on ne fait pas l'amour), pour mettre au monde un être suprême: un frère. Hélas chance ne rime pas forcément avec argent, et une nouvelle erreur est apparue sous les traits d'une soeur aussi blonde que ma touffe peut  l'être.

Oui, j'ai vite découvert que c'était la seule chose qui pouvait me rendre intelligente, belle et utile aux yeux des hommes. Est ce dû au fait que ma vie d'hôtel en hôtel, m'a fait découvrir les vertus de la vie en chambre,  ou que ma scolarité en pensionnat a éveillé ma curiosité sur l'origine du monde, toujours est il que je suis devenue une vraie pute.

Après cet éveil scolaire très pré pubère voire très pré pubien, j'ai découvert le monde de la nuit, du stupre, du luxe, de la luxure, de la cam, du people et ai développé mes grandes aptitudes a montrer mon cul le plus souvent privé de son voile pudique que pourrait être un slip. Quitte a se faire bouffer l'endroit pré cité autant pas perdre de temps....

Mon QI d'huitre, voire neufre, tellement il tutoie les zones pélagiques ou abyssales, m'a amené a développer le concept du rien, et dans concept il y a toujours cept. Je suis donc devenue l'i conne du rien, au service des médias, en manque de créativité ou totalement en phase avec un public plus habitué a recevoir du pain et des jeux que de la miche et de la foune.

Ah oui j'ai aussi découvert l'alcool, qui a développé chez moi mon aptitude a conduire avec et sans permis. On m'a tellement vu en voiture qu'une histoire drôle circule sur moi. Je vous la donne: que fait Melle X après l'amour ? Bah,elle descend de sa voiture....Elle est drôle non? J'ai fini par me faire choper par les flics en conduite sans permis, j'ai eu du pot, car juste avant, je faisais une turlutte en roulant a mon passager, comme quoi la vie ça tient a rien ....

Aujourd'hui je suis en tôle et c'est bien fait pour ma gueule, mais bon avec un peu de chance je pourrais manger du maton de berger(suis drôle)....

Je laisse donc la parole a Julien Lepers pour ce portrait chinois: "pour toutes toutes ces qualités évoquées je suis ,je suis , je suis une blondasse, je suis, je suis :

PARIS HILTON!