Faisons un peu le point ,peut être ai-je tendance a m’affoler un peu alors que la première phase n’est pas terminée, mais je pense avoir bien fait d’avoir toujours laissé une porte ouverte psychologiquement au cas ou tout ne se passe pas comme prévu…

I l y a en fait deux sortes de rémissions possibles.

Rémission ne voulant pas dire guérison,ce genre de maladie même si il n’y a plude pic de maladie n’empêche pas celle-ci de revenir dans 1,5,8,10,15 ANS ;;;;;ou plus.

Ma situation actuelle voudrait que cette chimio actuelle m’amène a faire tomber le pic a 5 pour cent et que la future et dernière faite a mon entrée en chambre stérile le 30 avril  me permette d’irradier totalement la maladie pour me mettre en rémission.

Mais aujourd’hui tel n’est pas le cas (en apparence)je me dirige vers une rémission partielle,c'est-à-dire que ma greffe de sang se ferait avec un  niveau de maladie encore présent .

Pour ce cas dans mon protocole il est prévu une deuxième greffe,ce que ne souhaite pas mon hémato du fait de la fatigue générée et les risques infectieux

.

(attention tout ce que j’évoque là est maintenant sous réserve)

L’idée serait après cette greffe de faire un pause en surveillance et avec un traitement de suivi pendant 6 mois ? 12mois ?et en fonction de l’évolution redémarrer une autre chimio….Bon je vais peut être vite en la besogne et certains termes sont sûrement impropres mais dans mon mode de fonctionnement j’ai impérativement besoin d’avoir tout scenario  possible en tête sinon comment plannifier vie et placer des objectifs.

Alors il ne reste qu’a espérer que tout ça évolue de façon  favorable,j’ai pas vraiment envie de remettre le couvert dans un an…………………..